Que faire dans les Gorges de l’Ardèche ?

Après avoir exploré les Gorges du Doux et la Vallée de l’Eyrieux, la troisième et dernière étape de notre voyage en Ardèche nous emmène à la découverte des splendides Gorges de l’Ardèche. Situées dans le sud de l’Ardèche, ces gorges sauvages constituent la région la plus touristique du département, grâce à la populaire descente en kayak des gorges et à la fameuse grotte Chauvet, la « première galerie d’art au monde » classée à l’UNESCO. Basés à la Villa Walbaum, la toute nouvelle adresse de charme des Gorges de l’Ardèche, nous avons exploré durant deux jours cette région qui sent vraiment le sud (et qui tranche totalement avec le nord de l’Ardèche !), entre visites immanquables et découvertes gourmandes.

Que faire dans les Gorges de l’Ardèche ?

Avec ses vignobles, ses champs de lavande, ses oliviers et ses paysages de garrigue, les Gorges de l’Ardèche donnent déjà presque l’impression d’être en Provence ! De la fameuse arche du Pont d’Arc aux Villages de Caractère d’Ardèche, voici les choses à voir et à faire en Ardèche du sud.

La Route panoramique des Gorges de l’Ardèche et ses points de vue

La meilleure manière d’avoir un bel aperçu des Gorges de l’Ardèche est de parcourir la Route panoramique des Gorges de l’Ardèche, la route touristique parsemée de points de vue qui longe les gorges entre Vallon-Pont-d’Arc et Saint-Martin d’Ardèche. Plus éblouissants les uns que les autres, ces points de vue permettent de découvrir simplement (des places de parkings sont disponibles à chaque point de vue) cet impressionnant canyon long de 22 km, vieux de près de 110 millions d’années et dont les falaises calcaires atteignent par endroits les 250 mètres de haut ! Une fois passé le Pont d’Arc (voir plus bas), les paysages se font encore plus sauvages. On en prend vraiment plein les yeux !

Si vous avez le temps, je vous encourage à vous arrêter à tous les points de vue (c’est plus facile en partant de Vallon-Pont-d’Arc pour être dans le bon sens de la route), qui ont chacun leurs charmes, mais si vous ne devez en choisir que quelques uns, vous ne pouvez pas manquer le Belvédère du Pont-d’Arc (pas de parking à celui-ci, garez vous au parking du bas) et celui du Serre de Tourre, les deux plus connus. Celui du Cirque de la Madeleine (près d’une grotte qui se visite) était malheureusement fermé lors de notre passage, mais j’ai également beaucoup aimé le Belvédère d’Autridge et celui du Balcon de la Rouvière.

Même si la route ne fais que 29 km, prévoyez une petite demi journée avec tous les arrêts photos, ou plus si vous voulez faire les visites des grottes (Grotte de la Madeleine, Grotte Saint-Marcel) en cours de route.

Le Pont d’Arc et la descente en canoé-kayak des Gorges de l’Ardèche

Le Pont d’Arc, l’arche naturelle de 60 mètres de haut traversant la rivière Ardèche, est la carte postale d’Ardèche par excellence. Pour la découvrir depuis l’eau, pas besoin de faire la descente complète des Gorges (qui prend 7h et se fait souvent en deux jours) : il vous suffira d’embarquer pour la « mini-descente » en canoë-kayak des Gorges de l’Ardèche depuis Vallon Pont d’Arc. Nous sommes partis à l’aventure avec Alpha Bateaux qui nous ont très bien encadrés. Il y a quelques petites rapides à passer, mais cette partie de la descente est accessible à tous. Avec les fortes pluies de cette année, nous n’avons quasiment pas eu besoin de pagayer.

Attention cependant : à la belle saison, la rivière devient vite fort chargée sur ce premier tronçon très populaire. Si vous en avez la possibilité, le mieux est très certainement de partir tôt le matin. Comme il y avait beaucoup de monde au Pont d’Arc en cet après-midi ensoleillé, nous sommes d’ailleurs revenus en voiture le lendemain matin pour profiter un peu plus du Pont d’Arc. Avant 9h, les petites plages situées de part et d’autre de l’arche sont totalement vides, ce qui permet d’encore plus profiter de ce paysage grandiose !

N’oubliez pas non plus de prévoir des chaussures d’eau, des bouteilles d’eau, des lunettes de soleil, de quoi vous couvrir la tête et surtout de la crème solaire.

La Grotte Chauvet 2 et la préhistoire de l’Ardèche

Située dans les hauteurs de Vallon-Pont-d’Arc, l’autre activité incontournable des Gorges de l’Ardèche est la Grotte Chauvet, ou plutôt la Grotte Chauvet 2, la reconstitution grandeur nature de la Grotte Chauvet, classée à l’UNESCO, qui ne se visite pas pour des raisons évidentes. Ce haut lieu de la préhistoire serait la première galerie d’art au monde, puisque l’art pariétal qu’on y a trouvé date d’il y a 36.000 ans (incroyable, n’est-ce pas ?), ce qui en ferait l’ensemble artistique le plus vieux jamais découvert. Pour pouvoir découvrir ce site incroyable, c’est aussi une véritable œuvre d’art que l’on parcourt : la méticulosité de la reproduction est elle aussi impressionnante, et l’architecture extérieure ultra contemporaine s’intègre au final très bien dans le paysage.

Les photos sont malheureusement interdites mais la visite guidée (qui dure environs une heure) est très intéressante. Des jeux de lumière permettent de découvrir dans les meilleures conditions l’incroyable art pariétal de la grotte.

Par contre, ne faites pas comme nous, comptez au minimum une demi-journée sur place ! Pour ne pas devoir courir, je vous recommande de commencer avec la visite de la grotte (réservation obligatoire) et de continuer avec la visite du reste du (très vaste) site à votre aise, avec notamment la visite de la Galerie de l’Aurignacien qui permet de placer la grotte Chauvet dans son contexte historique.

Un goût du sud : lavandes, vignobles et huiles d’olive

Les gourmands seront ravis dans les Gorges de l’Ardèche car entre les visites des vignobles, des moulins à huile et des champs de lavande (et oui, on peut aussi manger de la lavande et d’ailleurs c’est délicieux !), il y a de quoi faire. En complément des visites que je vous propose ci-dessous, vous retrouverez également mes bonnes adresses pour manger dans les Gorges de l’Ardèche plus bas dans l’article.

La Maison de la Lavande

Dans les hauteurs des Gorges de l’Ardèche, autour du village de Saint-Remèze, les champs de lavande bordent la route et offrent de splendides vues, avec les montagnes en arrière-plan. Si vous souhaitez en découvrir plus sur la lavande et ses produits dérivés, je vous recommande la conviviale visite de la Maison de la Lavande. La visite inclut un balade en petit train à travers les champs de lavande et un parcours didactique pour apprendre à différencier les différents types de lavande, leurs utilisations, et pour tout savoir sur le processus de distillation de la lavande.

Après votre visite, n’hésitez pas à déguster une bonne glace à la lavande ou à d’autres saveurs locales comme le thym et le miel. La balade dans les champs est aussi totalement libre pour faire toutes les photos Instagram que vous souhaitez ! ;-)

Fun fact : saviez-vous qu’il y avait plus de dolmen en Ardèche qu’en Bretagne ?! Vous pourrez en apercevoir quelques uns ici !

Le Domaine Walbaum

Notre logement dans les Gorges de l’Ardèche, la Villa Walbaum, se trouve au cœur d’un des domaines viticoles les plus innovants d’Ardèche, et actuellement en conversion bio. Ce domaine viticole familial est mené de main de maître par Ludovic Walbaum, 7ème génération de vigneron. Les activités d’oenotourisme ne manquent pas au domaine, qui possède un caveau de dégustation accessible à tous, mais qui organise aussi (et surtout) des activités originales autour du vin : dégustations perchées dans les arbres, séances de yoga sur le domaine, Descente Vigneronne des Gorges de l’Ardèche,… Je vous renvoie à mon article détaillé pour plus d’informations.

Le Domaine de Cousignac et la Table de Cousignac

Après avoir parcouru la Route panoramique des Gorges de l’Ardèche jusqu’au Rhône, je vous invite à remonter jusqu’au joli village de Bourg-Saint-Andéol pour découvrir un autre vigneron passionné, Raphaël Pommier au Domaine Notre-Dame de Cousignac, vignoble bio et sans pesticides depuis les années 60. Ce domaine s’est lui aussi ouvert à l’oenotourisme, avec un restaurant réputé pour sa « bistronomie paysanne bio » et quelques chambres d’hôtes pour loger sur place. Notre repas à La Table de Cousignac, le restaurant bio du domaine, situé dans un cadre ultra paisible, a été tout simplement parfait (on en reparle plus bas aussi).

Ce repas aura aussi été l’occasion de déguster les vins du domaine, qui furent une succession de bonnes surprises. Et il faut dire que le vigneron ne manque pas d’idées ! Grand amateur de musique, Raphaël Pommier produit notamment l’Accord Tonique, un Côtes du Rhône Village Saint-Andéol réalisé avec un groupe de musique classique, le Quatuor Debussy, qui est venu jouer durant les vendanges. Que la musique influence ou non le vin (il passe aussi de la musique dans ses caves !), le QR code placé sur la bouteille vous permettra de magnifier votre dégustation avec la musique adéquate.

Le Domaine de Cousignac produit aussi le premier vin au monde (apparemment) à être entièrement vieilli en fûts pendant 12 mois dans une grotte (la grotte Saint-Marcel-d’Ardèche) à 80 mètres sous-terre, le Vinolithic, un Côtes du Rhône qui fut mon coup de coeur de la dégustation. Une cuvée « parallèle » à ce « vin de grotte », vieilli quant à lui à la surface, permet de comparer une même cuvée vieillie dans deux environnements opposés, et la différence est frappante !

Lou Mouli d’Oli

Non loin du Domaine de Cousignac, faites également un détour au moulin à huile d’olives Lou Mouli d’Oli à Bourg-Saint-Andéol. Ouvert toute l’année pour une visite ou une dégustation, cet arrêt vous permettra d’apprendre comment est produite l’huile d’olive et de découvrir les multiples produits que l’on peut produire à partir d’olives : huiles, purées, tapenades, olives de table,… Leur gamme d’huiles d’olive est vraiment variée et j’ai du mal à choisir ma préférée : pimentée, à la lavande, au citron, au basilic, aux cèpes… Il y en a vraiment pour tous les goûts !

Les plus beaux villages du sud de l’Ardèche

En vous dirigeant vers les Gorges de l’Ardèche depuis les Monts d’Ardèche ou le Rhône, ne manquez pas de vous arrêtez dans les Villages de Caractère d’Ardèche. Il y en a pas mal à voir, mais voici pour moi les trois immanquables si vous n’avez pas le temps de tous les découvrir !

Vögué

Classé également parmi les « Plus Beaux Villages de France », Vögué a été l’un de mes villages coups de cœur en Ardèche ! Arrêt facile sur la Route entre la Vallée de l’Eyrieux et les Gorges de l’Ardèche, le vieux village de Vögué, bordé par une rivière et surmonté de hautes falaises calcaire, se parcours rapidement. Montez jusqu’au château et flânez dans ses ruelles médiévales (et notamment la Rue des Puces, plus étroite rue de France !) avant de redescendre au bord de l’eau et de profiter de la petite plage qui s’y trouve.

Balazuc

L’Ardèche passe également à Balazuc, un autre village de carte postale de la région ! Avec ses petites maisons typiques perchées sur des falaises abruptes, ce vieux village est, on le comprend, très populaire auprès des touristes. Seul problème : sa rue principale, où il est très difficile de se croiser ! Un conseil donc : laissez votre voiture à l’entrée du village et baladez-vous à pied pour une meilleure expérience. Vous pourrez admirer les plus belles vues sur le village depuis l’autre côté du pont. Ici aussi, une petite plage permet de se baigner dans la rivière dans un cadre vraiment royal !

Saint-Montan

De l’autre côté des Gorges de l’Ardèche, entre Viviers et Bourg-Saint-Andéol le long du Rhône, le village médiéval de Saint-Montan est un autre village perché idyllique. Ce petit village autrefois à l’abandon doit son salut à un groupe de passionnés qui le restaure depuis 40 ans avec l’aide, chaque été, de groupes de scouts. Avec ses falaises ocres et son château fort, on sent vraiment qu’on est déjà dans le sud.

Pour la plus belle vue sur le village, il vous faudra grimper les premiers mètres d’un petit sentier de randonnée qui part du village (clairement indiqué sur Mapsme). Soyez bien chaussés (pas comme moi, oups !) mais les vues en valent la peine.

Si vous visitez Saint-Montan en famille, vous pouvez vous procurer en ligne ou à l’office du tourisme un jeu de pistes qui occupera les enfants pendant la visite. A côté de ce petit jeu gratuit, vous pouvez aussi vous procurer pour 10€ un super kit de jeu (avec livret et accessoires), « En(quête) d’Histoire(s), Le secret de l’Ermite », qui permet de vivre une véritable aventure à Saint-Montan ! Il a vraiment été bien pensé et est amusant à la fois pour les enfants et pour les adultes (plus d’infos ici).

Où manger dans les Gorges de l’Ardèche ?

Les Gorges de l’Ardèche, comme l’Ardèche dans son ensemble, regorge de bonnes adresses. Et même si le sud est plus touristique, le rapport qualité-prix reste toujours aussi bon ! Outre l’excellent restaurant de la Villa Walbaum (pour l’instant uniquement accessible aux clients de l’hôtel), voici deux excellentes adresses accessibles à tous que je vous recommande chaudement.

Le restaurant Arkadia

Le village de Vallon-Pont-d’Arc est très animé en soirée avec ses nombreux restaurants et bars au centre du village. Parmi ceux-ci, nous avons découvert le restaurant Arkadia, qui fut – encore une fois, on a vraiment été gâtés durant ce voyage ! – une excellente surprise. Attablés en terrasse, nous avons découvert une « cuisine créative décomplexée » (très bien nommée, on est vraiment entre le bistro et le gastro), faisant la part belle aux produits locaux. Le soir, le menu du moment est à 35€ pour l’entrée-plat-dessert, et on se régale d’un bout à l’autre du menu : ricotta maison, petits pois bio et gaspacho cerise ; noix de veau de lait ardéchois, kimchi, ail des ours et croustillant de couenne (tuerie !) ; poulet fermier avec harissa de fraises et tomates des frères Royé ou encore en dessert le très original abricot poché au sirop de céleri, compotée au shiso et mousse de riz au lait… Probablement le menu le plus créatif de ce séjour en Ardèche – et en plus, il change très régulièrement !

 

La Table de Cousignac

Je vous en parlais plus haut, la Table de Cousignac, le restaurant du domaine viticole de Cousignac, avec sa « bistronomie paysanne bio », est un autre arrêt immanquable pour les gourmands côté Rhône. Le menu est entièrement centrés sur des produits locaux, bio et de saison et bien évidemment, la belle gamme de vins proposés par le domaine permet d’accompagner au mieux ce repas.

Où dormir à Vallon-Pont-d’Arc ?

Si la région des Gorges de l’Ardèche était autrefois connue surtout pour ses campings, plusieurs belles adresses sont venues s’y installer ces dernières années, et vous pourrez donc aujourd’hui trouver y trouver un hébergement quels que soient vos goûts et votre budget. Durant ce séjour, nous avons séjourné au tout nouvel hôtel 4 étoiles de Vallon-Pont-d’Arc, la sublime Villa Walbaum, à laquelle j’ai consacré un article dédié. Entourée par les vignes, cette maison de style palladien aux airs de Toscane propose des chambres tout confort et une jolie piscine extérieure chauffée. Un sans fautes pour nous !

Les alentours de Vallon-Pont-d’Arc sont probablement la meilleure base pour explorer les Gorges de l’Ardèche et l’Ardèche méridionale. J’y ai également repéré la Prehistoric Lodge, située directement sur les rives de l’Ardèche (pas très loin du Pont d’Arc), qui propose des hébergements glamping en tente safari tout confort.

 

Pour poursuivre la lecture :

 

J’ai été invitée par Ardèche Tourisme à découvrir cette région mais mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

Texte et photos : Emmanuelle Hubert & Kevin Berger

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.