Oia Spirit Boutique Residences, mon hôtel coup de cœur à Santorin

Santorin, j’en rêvais depuis 20 ans. Alors l’année passée quand les bateaux de croisière se sont arrêtés et avec lui l’afflux de touristes, je n’ai pas hésité une seconde pour enfin réaliser un de mes rêves. Et malgré mes craintes, la magie opéra ! Et si Santorin fut un véritable rêve éveillé, c’est en grande partie grâce à l’hôtel où nous avons séjourné à Oia, le Oia Spirit Boutique Residences. Un véritable hôtel de carte postale, niché entre LES trois dômes bleus d’Oia, ceux que tout le monde veut prendre en photo.

Allons droit au but : lors de ce voyage, on a vu ce que Santorin pouvait faire de pire et de mieux niveau hôtel. Ici, tout est « hôtels de luxe », « suite avec vue », et « chambre romantique » sur papier, mais dans la réalité, on peut vite déchanter (et croyez-moi, même en regardant les commentaires, il faut vraiment faire attention – on y reviendra dans un autre article). En réalité, je pense qu’il n’y a que deux types d’adresses à Santorin : d’un côté les hôtels « attrape-touristes », des hôtels hors de prix qui ne les valent pas, et où l’argent, et non le client, est roi ; et de l’autre les hôtels de passionnés, fiers de leur île, qui veulent en donner la meilleure image aux touristes de passage. Oia Spirit fait clairement partie de cette deuxième catégorie.

Cette équipe de passionnés a réhabilité une zone qui, même si elle est aujourd’hui sur toutes les photos de mariage de Santorin et partout sur Instagram, était autrefois mal en point. Ce complexe original compte cinq suites et studios spacieux, creusés dans la roche (des « cave houses » comme on appelle ici ces maisons troglodytes). Et si l’une possède un petit bain privé juste sous l’un des Blue Domes, les cinq chambres ont accès à la perle du site, la « cave pool », une piscine-grotte d’où on peut admirer les trois dômes tout en profitant d’une fraîcheur bienvenue sur une île très chaude durant l’été. C’est tout simplement unique et incroyable, avec cette lumière et ces couleurs qui changent au fil de la journée.

Et si les infrastructures sont irréprochables, ce qui change tout au Oia Spirit Boutique Residences par rapport à d’autres, c’est surtout le service. J’ai rarement vu une équipe aussi passionnée, disponible et le cœur sur la main. La communication était un sans faute, du début à la fin de ce séjour et les petits attentions ont parsemé notre séjour, de l’apéritif local offert à l’arrivée, à tout le matériel fourni pour faire nous même notre petit-déjeuner (qu’on ne pensait pas avoir !), les petits messages pour vérifier que tout va bien… Un vrai bonheur !

Nous avons séjourné dans le studio « Vedema », qui possède une jolie terrasse avec une vue panoramique sur les dômes bleus et sur la caldeira de Santorin. A l’intérieur, la maison-cave comporte un espace salon confortable, une chambre avec un grand lit et tout dans le fond, les toilettes avec un évier. Mais ce qui m’a le plus plu dans cette chambre (chaque chambre est différente chez Oia Spirit), c’est sa douche avec vue sur les dômes ! Je pense pouvoir dire que je n’ai jamais pris une douche avec une vue aussi idyllique. On est littéralement au cœur de la carte postale !

On a finalement passé une nuit de plus que prévu (l’hôtel nous a sauvé d’un souci avec un autre hôtel) dans la chambre du dessous, la « Visanto », qui avait aussi beaucoup de charme. Ici, la douche n’a pas de vue mais un petit bureau fait face aux dômes, et c’est surtout cette chambre qui possède la plus belle terrasse : spacieuse, avec la plus belle vue (même si elles sont tout vraiment splendides).

Au niveau de sa situation, il faut savoir que, comme beaucoup d’hôtels à Oia, le Oia Spirit Boutique Residences se trouve dans une zone qui n’est normalement accessible qu’aux résidents et clients des hôtels. Je dis normalement, car si on trouve souvent des pancartes et cordons au début des escaliers menant dans le bas de la caldeira depuis le centre d’Oia comme c’était le cas ici, rien ne semble arrêter une photo Instagram… Les cordons sont enlevés, les murs escaladés, et ce de l’aube à la nuit tombée. Quand on séjourne dans cette zone, on peut comprendre le pourquoi de ces mesures, car le flux seul des « trespassers » suffit parfois déjà à perturber la tranquillité des lieux – imaginez si tous les touristes descendaient jusqu’à la terrasse où vous séjourniez !

Bref, en ce qui nous concerne, les seuls accès privés que nous avons empruntés, ce sont les deux qui menaient à notre hôtel, nous n’avons emprunté aucun autre chemin privé, par respect pour ceux qui y séjournent ou habitent. Et il s’est avéré que les chemins menant au Oia Spirit étaient ceux qui se trouvaient justement sur toutes les photos Instagram. On a donc été doublement contents de notre choix d’hôtel, car si on avait pas envie d’être de mauvais touristes, on avait aucune idée avant d’arriver à Oia que tant de photos pourtant vues et revues se trouvent en fait sur des chemins interdits d’accès au grand public ! On a donc pu faire toutes les plus belles photos de carte postales d’Oia, tout en respectant les règles, ce que je vous encourage à faire aussi. Et bon, si certains touristes sans gène passent, les barrières arrêtent quand même l’essentiel de ceux-ci : je ne vous dis pas ce que c’est agréable de profiter au plus près des blue domes, depuis la fraîcheur d’une cave pool, tout en voyant les hordes de touristes s’agglutiner derrière les barrières.

Attention cependant, je n’ai pas dit que hôtel de passionné était forcément synonyme de bon marché : à Santorin, gardez à l’esprit que le confort, et surtout les vues, ont un certain prix. Mais ici, ce prix est clairement mérité. Enfin, en tout cas, au début et à la fin de la saison estivale, car en plein été, les prix peuvent tout de même monter assez haut. Pour vous donner une idée, nous avons payé environs 200€ la nuit en septembre, contre plus de 500€ actuellement en plein août (vérifiez les prix actuels ici)… Septembre est vraiment la saison idéale à Santorin pour profiter à la fois d’une météo encore presque parfaite tout en bénéficiant de prix plus abordables pour de tels endroits très convoités pendant les vacances scolaires !

Mais je pense que clairement, pour un endroit comme celui-ci, les photos sont encore plus parlantes que les mots… Je le dis souvent mais là je le pense vraiment : je reviendrai, en tout cas je l’espère de tout cœur !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.