Visiter l’Espagne : les destinations préférées des blogueurs voyage

Cet été, vous serez sans doute nombreux à visiter l’Espagne. D’Ibiza à Barcelone en passant par les îles Canaries ou encore Madrid, c’est vrai qu’il y en a pour tous les goûts dans ce beau pays ensoleillé ! Afin de vous inspirer pour votre prochain voyage en Espagne, j’ai donc demandé à des amis blogueurs de partager avec vous leurs endroits préférés en Espagne. Le résultat : 21 destinations espagnoles, connues et moins connues, testées et approuvées par des voyageurs aguerris. Vous y trouverez des villes historiques, des plages de rêve, des parcs naturels protégés, de belles adresses, et bien plus encore : il ne vous reste plus qu’à choisir la destination qui vous fait le plus envie !

Que faire en Espagne ? Les visites immanquables en Espagne selon les blogueurs voyage

Afin de faciliter la lecture de cet article, j’ai classé les destinations proposées par les blogueurs voyage par région (Communautés autonomes) et du nord au sud, en terminant par les îles espagnoles (les îles Baléares et les îles Canaries). A côté des destinations les plus connues d’Espagne telles que Barcelone, Tenerife ou encore les villes d’Andalousie, vous trouverez des endroits beaucoup moins touristiques (j’ai moi aussi fait quelques belles découvertes !) : connaissiez-vous par exemple la Ribeira Sacra en Galice, ou le Huerto del Cura près de Valence ? D’ailleurs, n’hésitez pas à me dire en commentaire quelle est votre lieu favori en Espagne, si celui-ci ne se trouve pas déjà dans cette liste !

Ribeira sacra (Galice)

Par Fabienne de Novo-Monde

Nous avons passé 5 mois en Galice durant l’hiver 2020-2021 et l’un de nos coups de cœur est sans conteste la région de la Ribeira Sacra.

Située à l’est de la Galice, dans la province d’Ourense, la Ribeira Sacra est une région très connue pour ses canyons impressionnants mais aussi pour ses vignes qui poussent à flanc de montagne en surplombant les Rios Miño et Sil.

Destination nature par excellence, cette région est un vrai petit paradis pour les amateurs de randonnée. Il y a de très nombreux itinéraires qui permettent de découvrir les différentes facettes de ces canyons, mais si nous devions n’en retenir qu’un seul je crois que cela serait la randonnée qui va du mirador « Balcones de Madrid » au monastère de Santa Cristina. Une magnifique boucle de 12km qui vous fera passer par de nombreux points de vue sur le Rio Sil et avec un arrêt dans cet ancien monastère datant du Xème siècle et qui a été superbement restauré.

Pour les amateurs de vins, l’arrêt à ne pas manquer c’est la cave « Abadia da Cova ». L’exploitation et les vignes se trouvent pile en face du Cabo do Mundo, une forme de mini « Horseshoe bend galicien ». ;)
Au niveau des cépages, on retrouve une large sélection, mais si vous voulez goûter des spécialités locales alors on vous conseille un bon verre d’Albariño en apéro (cépage blanc qu’on ne trouve qu’en Galice ou au nord du Portugal ) suivi d’un Mencia (un cépage rouge typique du nord-ouest de l’Espagne).

Pour en savoir plus sur les randonnées à faire à la Ribeira Sacra → https://www.novo-monde.com/ribeira-sacra-galice/

→ Trouver un hôtel dans la Ribeira Sacra
→ Réserver une excursion dans la Ribeira Sacra depuis Saint-Jacques-de-Compostelle

Les Asturies

Par Chris de ChrissandVoyage

Vous cherchez une destination ibérique pour cet été sans tourisme de masse ? Loin de l’agitation de la côte méditerranéenne espagnole, les Asturies offrent des perspectives de vacances au vert et 100 % nature. Cette région du nord-ouest espagnol abrite une faune et une flore exceptionnellement riches et variées grâce à ses montagnes et sa côte Atlantique. Les voyageurs trouvent un attrait particulier pour les célèbres Picos de Europa, montagnes se situant à seulement une trentaine de kilomètres de l’océan atlantique et qui servaient à l’époque aux navigateurs de points de repères. Aujourd’hui ces pics d’Europe sont le lieu de randonnées de nombreux voyageurs qui cherchent une destination axée sur le tourisme vert et local. Entre les petits villages de montagnes, les lacs, les plages, les criques et la gastronomie du terroir des Asturies, on aime y passer des vacances reposantes et ressourçantes. C’est d’ailleurs l’une des régions les plus demandées actuellement auprès des touristes français désirant oublier leurs conditions de travail mises à rudes épreuves dans ce contexte sanitaire. Les activités et visites dans les Asturies s’adaptent à tous les budgets et à toutes les durées de séjour. Si cette destination vous attire, voici tout un itinéraire des lieux à voir et à privilégier dans les Asturies.

→ Trouver un hôtel dans les Asturies

Le Parc National Ordesa et du Mont Perdu (Aragon)

Par Mathilde du blog Voyager en Photos

Dans les Pyrénées Aragonaises, juste de l’autre côté de la Frontière Française, le Parc National d’Ordesa et du Mont Perdu offre des paysages tout à fait éblouissant et grandioses, des paysages, dignes de l’immensité et de la démesure des Parcs Nationaux Américains, le décalage horaire en moins !

Ce Parc national s’articule autour de deux canyons spectaculaires : le canyon d’Anisclo et le canyon d’Ordesa, qui est l’un des canyons les plus grands d’Europe. C’est une destination idéale pour les amateurs de nature et de randonnées. On peut aussi bien réaliser des balades familiales sans dénivelé que s’attaquer à des randonnées plus engagées ou en itinérance.

Les paysages sont absolument spectaculaires et les points d’intérêt sont nombreux : points de vue, cascades…

Aux portes du Parc National, ne loupez pas la jolie ville d’Ainsa et son magnifique centre-ville médiéval, qui peut également être un bon camp de base pour rayonner dans cette belle région.

→ Trouver un hôtel à Ainsa
→ Réserver une activité dans le Parc National Ordesa et du Mont Perdu

Le Théâtre-musée Dali à Figueras (Catalogne)

Par Virgo du blog Objectif Bucket List

Si vous avez grandi, comme moi, dans le sud-ouest de la France, vous avez deux chances sur trois que quelqu’un, lors de votre scolarité, ait eu la brillante idée de vous charger dans un autocar, vous et 35 de vos camarades braillards et boutonneux, pour vous faire découvrir un lieu hors du commun : le théâtre-musée Dali, à Figueras en Catalogne. J’ai eu cette chance quand j’avais 14 ans et encore aujourd’hui – alors que j’ai, ne nous leurrons pas, plusieurs fois 14 ans – j’en garde un souvenir impérissable.

Située à 25 km de la frontière franco-espagnole le long de la Costa Brava, Figueras est la ville natale de Salvador Dali, le célèbre artiste catalan décédé en 1989. Le musée qu’il a conçu lui-même pour accueillir une bonne partie de ses œuvres annonce tout de suite la couleur : sa façade, d’un rouge vif, est surmontée d’une rangée d’œufs géants et les murs sont maculés de ce qui ressemble – surtout lorsqu’on a 14 ans – à des bouses de vache.

L’intérieur est une plongée dans l’univers surréaliste de l’artiste. Dali voulait en effet que chaque visiteur puisse s’y immerger totalement. Pari gagné, on est loin d’être dans un musée classique ! Chaque galerie est conçue pour mettre en scène les tableaux ou les installations. C’est le cas, par exemple, de la célèbre salle Mae West, ou encore de la Cadillac pluvieuse qui trône au milieu de la cour intérieure. C’est aussi là que repose la dépouille de Dali, dans la crypte, au milieu de sa collection de bijoux.

Ouvert en 1974, il s’agit du troisième musée le plus visité d’Espagne, avec près d’un million et demi de visiteurs par an. Si vous n’avez pas eu la chance de le visiter quand vous aviez 14 ans, je n’ai qu’un conseil : foncez maintenant !

→ Réserver vos billets pour le Théâtre-Musée Dali
→ Réserver une excursion vers le Théâtre-Musée Dali

Le Mas de Torrent près de Cadaquès (Catalogne)

Par Christel de Jet-lag-trips

Ah l’Espagne, le soleil, les tapas, le flamenco, la mer, la sangria, la paella, les « r » qui roulent… Voilà ce à quoi je pense dès que j’évoque mes souvenirs dans ce pays. J’ai eu la chance récemment de rejoindre le Mas de Torrent, près de Cadaquès, dans la campagne paisible de la Catalogne en Costa Brava. Un hôtel unique estampillé Relais & Châteaux qui vous permettra de passer un agréable séjour en Espagne. Forcément, quand on arrive dans un lieu pareil, on se relaxe. Et quoi de mieux que de profiter des piscines intérieure et extérieure de Mas Spa ? Entre soins du visage et soin du corps, vous aurez tout pour ressortir de là, en pleine forme et en beauté. Sauna, hammam vous attendent pour apaiser. Bien sûr, avec ses 39 suites de luxe, (dont plusieurs avec piscine privée) vous serez entourées de jardins extraordinaires avec des oliviers centenaires qui retracent l’histoire de la propriété. Mais l’avantage d’un tel cadre, c’est que l’on peut partir en balade visiter les alentours. On a donc filé sur la Costa Brava, à Cadaquès. Un charmant village aux façades blanche et aux portes colorées. Il y a même un petit bout de plage qui offre un bel espace de baignade. Le souvenir que j’en garde malheureusement reste un oursin sur lequel j’ai marché malheureusement. Mais pas de quoi s’inquiéter parce vous trouverez de nombreux recoins pour se reposer. Et quoi de mieux que de profiter d’un coucher de soleil sur la baie Empordà. Déconnexion obligatoire… Sinon, ce que je préfère en Espagne, c’est les apéros sans fin avec les tapas… Cuisine catalane traditionnelle oblige entre produits et terroirs. Ajoutez-y une sangria fraîche et vous êtes surs qu’une heure après, je serai prête à danser…

→ Voir les prix actuels du Mas de Torrent

Barcelone (Catalogne)

Par Moran du blog Rencontre le Monde

Quand on va à Barcelone, il y a des endroits incontournables et très connus. La Sagrada Familia, le parc Güell, la Rambla… Tous ces noms sont connus de tous, même si vous n’avez jamais mis les pieds à Barcelone. Mais ce qu’il y a de top dans les grandes villes, c’est de s’y perdre un peu. Arriver dans un quartier inconnu et manger à une terrasse avec quelques locaux. Et clairement Barcelone est une ville où il faut le faire pour éviter les hordes de touristes. D’ailleurs deux endroits que j’aime beaucoup à Barcelone et qui sont un peu moins touristiques : la Plaça Espanya et l’hôpital San Pau.
Et puis quand je vous parle de terrasses, il ne faut surtout pas oublier de profiter de la gastronomie locale et espagnole également. Promenez-vous aussi dans les marchés où vous trouverez de quoi manger pour pas cher ! En plus, si vous n’avez pas le rythme espagnol pour manger, c’est pratique de grignoter pendant la journée pour essayer de s’y mettre petit à petit et profiter des longues soirées barcelonaises.
Si tout cela vous a mit l’eau à la bouche n’hésitez pas à jeter un oeil à mes recommandations pour un weekend à Barcelone.

→ Trouver un hôtel à Barcelone
→ Réserver une activité à Barcelone

Madrid

Par Manon – Voyageons le Monde

Madrid, la belle capitale espagnole a tout pour plaire au plus grand nombre.
Les amoureux de l’art auront tout le loisir de découvrir certains des plus beaux musées du monde avec notamment : le musée du Prado, le musée de la Reina Sofia ou encore le Thyssen-Bornemisza.

Les fans de culture et d’histoire auront l’embarras du choix aussi bien au niveau des musées qu’en se baladant en ville. Vous pourrez y découvrir : le Palais Royal, la Plaza Mayor, la Puerta del Sol, le Palais de Cristal ou encore la Cathédrale de la Almudena.
Je vous conseille d’ailleurs de faire un Walking Tour accompagné d’un guide pour en apprendre davantage sur toutes ces beautés.

Ceux qui préfèrent chiller qu’aller au musée auront aussi tout le loisir de se régaler ! Ses rues et ruelles ombragées, ses parcs comme celui du Retiro ou encore la Casa de Campo, sa météo des plus clémente sauront forcément conquérir les derniers irréductibles.

Pour finir, les plus gourmands d’entre nous se régaleront avec les spécialités locales et tapas en tout genre.

Facilement accessible depuis le monde entier, la belle Madrid m’a convaincu et saura satisfaire toutes les envies de voyage.

→ Trouver un hôtel à Madrid
→ Réserver une activité à Madrid

Tolède (Castille-La Manche)

Par Margaux, de Parfois ici, Souvent ailleurs

Il y a quelques temps, je suis partie en road trip à travers l’Espagne. Si je garde un souvenir incroyable de ce voyage, mon arrêt à Tolède fera parti des endroits qui m’auront le plus marquée.

Située à tout juste 1h au sud de Madrid, cette ancienne capitale de l’empire espagnol se veut surprenante. De sa vieille ville et son palais fortifié, situés en haut d’une colline, à ses nombreux monuments architecturaux, Tolède est un régal pour qui aime l’histoire et la photographie.

Au fil des siècles, de nombreuses cultures ont laissé leur trace dans la pierre. À tel point que vous pouvez désormais admirer, à quelques mètres seulement les unes des autres, une cathédrale, une mosquée et deux synagogues ! Vous pourrez également y visiter l’ancien palais (l’alcazar), qui héberge désormais le musée de l’armée de Tolède, mais aussi son monastère, qui abrite quant à lui un superbe patio remplis d’orangers.

Avant de repartir, n’oubliez pas de goûter la spécialité locale : le massepain (mazapán), un gâteau à l’amande ; puis faites un stop au Mirador Del Valle. Situé de l’autre côté du Tage, vous pourrez y admirer une vue imprenable sur Tolède, à tout moment de la journée !

→ Trouver un hôtel à Tolède
→ Réserver une activité à Tolède

Valencia (Valence)

Par Max –  leszed.com

Les jardins du Tùria avec la Cité des Arts et des Sciences en fond © leszed.com

Souvent délaissée des voyageurs au profit de Barcelone ou Madrid, Valencia (ou Valence en français) présente un équilibre parfait qui nous a totalement conquis lors de nos voyages. Ses atouts ne sont pas des moindres : une météo clémente toute l’année, une richesse culturelle digne des grandes places européennes, une dimension à taille humaine favorisant les déplacements à pied, la proximité avec la mer et la plage, ou un contraste subtil entre tradition et modernisme … Bref, je suis tombé sous le charme de Valencia !

La ville présente de nombreux incontournables qui sont à voir ou à faire absolument lors d’une visite à Valencia. Voici mes 3 préférés pour orienter vos choix lors d’un court séjour :

  • Flânez (à pied) dans les ruelles piétonnes du centre historique. Appréciez l’architecture des différents monuments, montez en haut des tours de Serranos, faites une pause grignotage au Marché Central, et visitez « La Loge de la Soie » …
  • Louez un vélo et traversez la ville en passant par les jardins du Tùria, un ancien lit du fleuve reconverti aujourd’hui en un immense jardin de 9km de long.
  • Réservez une journée pour visiter la Cité des Arts et des Sciences : prenez le temps d’apprécier l’architecture futuriste du complexe avant de vous rendre aux différents musées et activités. L’Oceanogràfic (le plus grand aquarium d’Europe) est de toute beauté !

Enfin, si vous projetez d’aller à Valence lors du mois de mars, ne manquez surtout pas les Fallas ! Un grande fête typique de Valencia qui vous ébahira sans aucun doute : des centaines d’énormes statues éphémères sont mises en scène à travers la ville, puis brûlées à la fin des festivités. Impressionnant !

→ Trouver un hôtel à Valencia
→ Réserver une activité à Valencia

Le Huerto del Cura près d’Alicante (Communauté valencienne)

Par argone du blog A taste of my life

A environ 30 mn de voiture d’Alicante, se trouve un véritable petit paradis, qui mérite le détour. Le Huerto del Cura (ou jardin du curé) se trouve à Elche, petite bourgade sympathique. Dans ce véritable oasis, vous découvrirez de nombreux palmiers (environ 200 000 !) mais aussi des cactées qui proviennent du monde entier. Mais la grande rareté que vous pourrez y voir, c’est un palmier unique en son genre, le « palmier royal », qui a sept feuilles qui naissent du tronc. C’est très rare, et ma foi, du haut de ses 180 ans, cette force de la nature attire de nombreux visiteurs passionnés de botanique. Le jardin a appartenu au prêtre Castaño qui y a accueilli quelques célébrités comme la reine de Hongrie ou l’impératrice d’Autriche, dite « Sissi ». Les propriétaires suivants ont su le moderniser et le rendre attractif ce qui explique l’intérêt des touristes pour cet endroit apaisant …

→ Trouver un hôtel à Elche

Séville (Andalousie)

Par Adeline du blog Voyagesetc.fr

Séville se visite autant qu’elle se vit. La 4ème ville d’Espagne est un petit bijou d’architecture, une ville riche, vivante et vibrante où l’on ne s’ennuie jamais. On y va pour la Giralda accolée à cette immense cathédrale gothique, deux témoins de sa double culture chrétienne et musulmane, ou le palais de l’Alcázar avec ses jolis patios de style Mudejar, et ses jardins fleuris. Elle a bien d’autres attraits et quelques jours ne m’ont pas suffi pour avoir l’impression d’en avoir fait le tour.

J’ai aimé flâner dans les ruelles du quartier de Santa Cruz le soir, quand les bodegas s’animent et que le quartier prend vie. J’ai aimé découvrir les différents palais aux architectures Mudejar, Renaissance et Baroque. La casa de Pilatos et le palais de las Dueñas sont d’une beauté indescriptible et les deux coups de cœur de mon séjour. J’ai aimé me perdre dans ses quartiers plus populaires, pousser la porte d’une église et y voir la ferveur devant l’image d’une Vierge, me laisser envoûter par des danseurs de flamenco ou traverser le Guadalquivir pour contempler les azulejos de Triana.

Les sévillans ont l’art de vous faire aimer leur ville. Je retournerai un jour en Andalousie, et je sais d’ores-et-déjà que Séville croisera de nouveau ma route !

Pour aller plus loin, vous pouvez lire son article Visiter Séville en 3 ou 4 jours

→ Trouver un hôtel à Séville
→ Réserver une activité à Séville

Cadix (Andalousie)

Par Jérôme Derèze du blog Traversée d’un monde

Cadix a été pour moi une ville coup de cœur en Andalousie. Au départ, je ne pensais y séjourner que deux jours, ne sachant pas trop que voir et qu’y faire. Finalement, j’ai déposé mon sac à dos dans une auberge pour dix jours.

Je m’y sentais si bien, Cadix a ce petit quelque chose d’envoûtant. Au beau matin, en journée ou bien au coucher de soleil, il est si agréable de se promener le long du passage Canalejas. En se penchant, l’on observe les poissons, et sur la plage à marée basse, les pêcheurs. Tout en marchant, l’on admire la baie de Cadix qui n’a pas à rougir de sa réputation. Ses fontaines, ses jardins, tout se contemple pour le plus grand plaisir du voyageur.

Presque chaque soir, je partais y observer le coucher de soleil et c’était pour moi l’un des plus beaux endroits pour être émerveillé. Au bout de la ligne d’horizon, je ne décrochais pas le regard jusqu’à ce que le dernier rayon s’éteigne.

La ville a bien d’autres atouts comme la vue depuis le sommet de sa Cathédrale, sa magnifique Place San Antonio ou encore les différentes petites rues au charme certain. Je me dois de citer un autre atout, car il y a également plusieurs musées à Cadix dont une perle archéologique, le « Yacimiento Arqueologico Gadir », qu’il ne faut surtout pas rater.

Il y a des lieux que l’on oublie pas et la ville de Cadix en fera à tout jamais partie pour moi. Je n’espère qu’une chose, y retourner un jour, prendre le temps de m’asseoir au bord de l’eau et admirer à nouveau le soleil s’y coucher.

→ Trouver un hôtel à Cadix
→ Réserver une activité à Cadix

Parc Naturel du Torcal (Andalousie)

Par Carine de Parenthèse nomade

El Torcal est un site naturel protégé situé en Andalousie, sur la commune d’Antequera. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, il est pourtant souvent délaissé par le tourisme de masse. Tant mieux ! Cela vous laissera tout le loisir de découvrir ce lieu paisible et ses beautés.
Au fil des millénaires, l’érosion a donné des formes originales à la roche calcaire. Le paysage est absolument splendide. Si vous avez de la chance, et que vous êtes matinal, vous pourrez peut-être y observer des bouquetins ibériques sauter d’un rocher à l’autre.
Le parc se découvre par la marche. Des sentiers de randonnée ont été aménagés au cœur du parc. Ainsi vous vous retrouverez complètement immergé dans un paysage karstique extraordinaire. Au bout d’un moment, on n’entend plus rien, que le silence et parfois le bruissement du vent ou de quelques animaux furtifs.
Parmi les sentiers, certains sont plus adaptés aux familles que d’autres. Toutefois, il n’est pas possible d’y accéder avec des poussettes. Et il vaut mieux vous munir de bonnes chaussures, le sol peut être glissant sur les rochers avec l’humidité, surtout si vous partez tôt le matin.
Pour les plus pressés, un belvédère est aménagé à proximité de l’entrée. Cela vous permet d’avoir un panorama sur le site et ses formations calcaires si caractéristiques. Mais honnêtement, rien ne vaut une immersion complète dans le parc sur les chemins qui le parcourent.
À découvrir sans hésiter pour faire une pause nature entre deux villes d’art et d’histoire andalouses !

Pour poursuivre la lecture : « Les trésors d’Andalousie en camping-car »

→ Trouver un hôtel à Antequera

Cabo de Gata (Andalousie)

Par Claire du blog ZigZagVoyages.fr

La côte Andalouse de l’Espagne offre une grande variété de plages. Mes préférées se trouvent à Cabo de Gata, un parc naturel époustouflant !

Cette biosphère, classée à l’Unesco, est d’origine volcanique. C’est un concentré de lieux à découvrir :

  • Des plages isolées au pied de formations volcaniques,
  • Des dunes de sable vivantes,
  • Des dunes fossilisées,
  • Des rochers surprenants,
  • De charmants villages,
  • Des forts qui disparaissent dans les rochers,
  • Des lacs salés,
  • Un cap découpé par la mer,
  • Des vallées verdoyantes,
  • … et une arc-en-ciel de couleur – Vous n’allez pas vous ennuyer !

Plusieurs de ses plages sont particulièrement connues telles que Playa de los Muertos et ses couleurs intenses, ou bien Playa de Monsul, où l’on a vu passé Indiana Jones !

Cabo de Gata se trouve à l’est de l’Andalousie. La plupart des plages sont accessibles en 1h de route depuis Almeria.
Je recommande d’y passer au moins une nuit pour profiter de cette nature préservée, particulièrement à San José.
Mais y rester plus longtemps est aussi recommandé…

→ Trouver un hôtel près de Cabo de Gata

Grenade (Andalousie)

Par Mathieu de blogvoyages.fr

Si vous avez la chance de faire un road-trip en Andalousie, alors Grenade sera une des étapes incontournables. Les lieux à visiter et à voir sont nombreux, et tous aussi intéressants les uns que les autres.

Mais il y en a bien un qui attire une foule de visiteurs chaque année. Il s’agit du fameux Alhambra. Cet ensemble de bâtiments est d’une beauté incomparable ! Sans oublier ses jardins, qui sont entretenus à la perfection pour notre plus grand bonheur. Selon la période, il faudra vous y prendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines, en avance pour réserver votre entrée, surtout si vous souhaitez visiter les célèbres Palais Nasrides. Cette visite de l’Alhambra vaut vraiment le détour. 

Mais Grenade ce n’est pas uniquement visiter l’Alhambra. C’est également une ville espagnole à l’histoire et à l’architecture typique. Je vous recommande donc de profiter de votre visite de Grenade pour partir à la découverte de son centre historique et de ses nombreux quartiers très agréables. Un de mes quartiers favoris est celui qui se trouve au pied de l’Alhambra. Il est composé de nombreuses petites ruelles sinueuses où se cachent de belles boutiques, des restaurants, des jardins luxuriants et bien d’autres sites touristiques à visiter ou des places où il est agréable de prendre un verre. Dans ce quartier, ne manquez pas les bains arabes, El Bañuelo, qui sont absolument magnifiques et bien conservés.

Vous pourrez également visiter la cathédrale de Grenade avec un audio-guide et la chapelle royale, située juste à côté.

Et pour découvrir un quartier typique, vous pouvez vous rendre à Sacromonte. Construit sur une colline face à l’Alhambra, vous serez au cœur d’un quartier gitan, où les spectacles de flamenco sont une référence dans le pays !

→ Trouver un hôtel à Grenade
→ Réserver une activité à Grenade

Majorque (Baléares)

Par Sarah – Vents et Voyages

Avant d’y mettre les pieds, l’île de Majorque aux Baléares était très loin de figurer dans le haut de mon classement des endroits à visiter en Europe. Je n’y associais que le tourisme de masse où, sur les plages bondées jonchées de bières et de corps inertes, la musique ne s’arrête jamais. Je visualisais une île où l’horizon serait immanquablement entrecoupé par les silhouettes des trop nombreux bateaux de croisières. Bref, rien qui ne fasse vraiment rêver.

Et puis, j’ai finalement eu l’occasion de passer quelques jours à Majorque au mois de mai. Une semaine durant laquelle tous mes préjugés se sont envolés avec la douce brise maritime. Bonjour les petites criques paradisiaques, les jolis sentiers de montagnes, les panoramas époustouflants tout autour de l’île, les petits villages typiques au cœur de la Tramuntana, les rencontres avec les chèvres sauvages au détour d’une route…

J’ai découvert une île sauvage et authentique, à milles lieues de l’image que j’en avais.

Et surtout, le gros avantage de Majorque c’est que tout le monde peut y trouver son compte. Que tu cherches des randonnées, des plages, des musées ou des bons restaurants, Majorque offre une telle diversité d’activités qu’on ne peut qu’être charmé par cette île méditerranéenne.

En conclusion, Majorque m’a surprise et surtout elle m’a conquise.

→ Trouver un hôtel à Majorque
→ Réserver une activité à Majorque

Minorque (Baléares)

Par Emmanuel du blog Voyage avec nous

S’il y a un endroit en Espagne que j’apprécie tout particulièrement pour son calme et son côté nature, c’est Minorque ! Cette île des Baléares ne manque pas de charme si vous voulez découvrir une île espagnole pour vos prochaines vacances.

Les plages de Minorque sont surréalistes et l’avantage c’est qu’il y a encore des coins sauvages pour vous baigner où vous n’aurez pas les foules de touristes.
Mon coin préféré pour le coucher de soleil est la plage de Cavalleria, sans aucun doute la plus belle plage du nord de Minorque.

Si vous aimez la randonnée, le chemin de chevaux s’étend sur plus de 180 km pour vous faire découvrir toute l’île et les coins secrets. Avis aux amateurs ! Vous y croiserez même des chevaux sauvages si vous avez de la chance. Si vous aimez les coins sauvages et les plages de sable fin et eaux turquoise, vous allez adorer découvrir l’île ! Et pour savoir que voir à Minorque, ne manquez pas mon article :)

→ Trouver un hôtel à Minorque
→ Réserver une activité à Minorque

La Gomera (Îles Canaries)

Par Emma de Au goût d’Emma

Située à une courte traversée en ferry depuis l’île de Tenerife, La Gomera est la destination parfaite pour les amateurs de nature et de randonnées. Cette petite île encore préservée du tourisme (il n’y a pas d’aéroport international, ça aide !) réserve de belles découvertes, entre ses côtes arides et abruptes au large desquelles on peut facilement apercevoir dauphins et baleines, et son cœur verdoyant, surprenant, le parc national de Garajonay dont la forêt laurifère, qui semble tout droit sortie d’un rêve, classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Mais La Gomera c’est aussi une histoire passionnante (on y trouve notamment la seule fortification médiévale préservée des îles Canaries), une langue sifflée unique (l’étonnant Silbo Gomero) et surtout un accueil unique de la part de ses habitants, et de très bonnes tables, où vous dégusterez ce qui se fait de meilleur dans la cuisine canarienne. Bref, que ce soit pour un jour ou (de préférence !) plus, La Gomera vaut vraiment le déplacement lors d’un voyage en Espagne.

→ Trouver un hôtel à La Gomera
→ Réserver une excursion à La Gomera depuis Tenerife

Fuerteventura (Îles Canaries)

Par Domi du blog voyage https://soffrirlemonde.com/

Fuerteventura est une magnifique île de volcans éteints, aride, escarpée, vallonnée, 150 km de plages sauvages de sable noir ou blanc. Sur cette île, aucune crainte de s’ennuyer : au programme, randonnée, farniente, baignade, sports nautiques, plongée sous-marine. De nombreuses gargotes traditionnelles proposent des repas pour quelques sous.

Parmi les lieux intéressants à découvrir sur la côte est, la plage Caleta de Fuste est une splendide baie au sable blanc avec un petit port de plaisance attenant. Un peu plus loin, les Salines Del Carmen sont magnifiquement situées sur le bord de mer avec un squelette de squale en arrière-plan.

Une autre partie sublime est la côte sud-ouest. À partir de Morro Jable, on emprunte une piste tortueuse et rocailleuse de 20 km, le paysage sauvage est à couper le souffle. Le petit village de pêcheurs d’Ajuy est littéralement posé sur la plage de sable noir, dans une crique aux eaux turquoise.

Il faut absolument faire un tour à BETANCURIA au centre de l’île pour admirer les nombreux cônes volcaniques et le littoral.

Et à la pointe nord-ouest, découvrez le village d’El Cotillo. J’ai choisi le vélo pour me promener le long des falaises, découvrir des criques isolées et admirer les surfeurs.

Fuerteventura est aussi le paradis des randonneurs. Je suis montée au pic de la Zarsa à 857 m qui offre une vue à 360 degrés sur l’océan et les champs rectilignes d’aloe vera. Une autre randonnée débute à l’Ermitage San Antonio à Lajares jusqu’au cratère du volcan Calderon Hondo. Les deux sont vraiment top!

Fuerteventura est d’une beauté exceptionnelle et mérite qu’on s’y attarde. Pour découvrir tous mes coups de cœur à Fuerte : https://lesvoyageusesduquebec.com/visiter-fuerteventura-dans-les-canaries-en-espagne/

→ Trouver un hôtel à Fuerteventura
→ Réserver une activité à Fuerteventura

La Graciosa (Îles Canaries)

Par Vincent Voyage

Vous ne connaissez pas l’ile de la Graciosa ? Et bien c’est normal, mais ces prochaines lignes devraient vous donner envie d’aller la découvrir lors de votre séjour aux Iles Canaries. Considérée comme la 8e ile, elle fait pourtant officiellement partie de Lanzarote, à laquelle elle fait fièrement face. La Graciosa, c’est un paradis aux plages de sable blanc et eau transparente. Un paradis sauvage car aucune route n’est goudronnée et on ne peut y circuler (nous touristes) qu’en vélo. Un combo parfait pour avoir mal aux fesses en fin de journée ! De plus, ces paysages sont magnifiés par les volcans.

La Graciosa peut se visiter en une journée à vélo depuis Lanzarote, mais il serait vraiment dommage de ne pas y passer au moins une nuit. Car c’est l’endroit parfait pour le coucher de soleil. Les couleurs sont folles, le cadre fantastique, il n’y a absolument personne hors saison. Et si vous faites de la photo alors ça sera un vrai bonheur pour vous ! Enfin, cerise sur le gâteau (ou poulpe sur l’assiette), dans le petit village qui fait office de pied à terre (avec des maisons toutes blanches choupies comme tout), on aura plusieurs restos de fruits de mer vraiment bons et pas chers. Alors faites attention, cette ile risque d’être votre meilleur souvenir de votre séjour dans les Iles Canaries !

→ Trouver un hôtel à La Graciosa
→ Réserver un ferry vers La Graciosa
→ Réserver une excursion vers La Graciosa

Tenerife (Îles Canaries)

Par Nicolas du blog Carnets-Voyages

L’île de Tenerife située dans l’archipel des Canaries fût l’un de mes coups de cœur en Espagne. Bien qu’elle est la réputation d’une destination de vacances où les jeunes européens aiment se retrouver pour faire la fête, elle a bien plus à offrir. Pour les voyageurs s’écartant un peu des sentiers battus l’île dévoilera ses nombreuses richesses qui vont au-delà des stations balnéaires all inclusive.

L’île est reconnue pour la randonnée, c’était d’ailleurs la raison principale de mon road trip à Tenerife. Plus de 4 000 km de sentiers permettent de découvrir des écosystèmes complètement différents. On trouve par exemple au nord de l’île une forêt subtropicale humide alors que le centre qui abrite le volcan Teide est plus sec et aride. L’ascension de ce dernier restera comme l’un des moments forts de mon voyage, du haut de ses 3 715 m le Teide est le plus haut sommet d’Espagne. Mais rassurez-vous pour les moins sportifs il est possible de monter en téléphérique.

L’île n’est pas en reste côté patrimoine puisqu’elle possède des villes coloniales qui rappellent que Tenerife était une halte importante pour les bateaux se rendant vers le Nouveau Monde. La Laguna, la plus jolie d’entre elles, est d’ailleurs classée au patrimoine mondiale de l’Unesco.

Et pour ne pas partir sans avoir goûter aux joies des belles et grandes plages de sable fin direction le sud de l’île où se trouve les stations balnéaires.

→ Trouver un hôtel à Tenerife
→ Réserver une activité à Tenerife

 

Copyright : les textes & photos de cet article appartiennent aux auteurs des blogs respectifs. 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.