Visiter le Parc National du Tongariro… sans faire l’Alpine Crossing

La randonnée du Tongariro Alpine Crossing, dans le Parc National du Tongariro en Nouvelle-Zélande, est LA randonnée la plus célèbre du pays, et même l’une des plus connues au monde. Il faut dire que les paysages de ce parc national, entre volcans, montagnes et lacs, sont tout à fait uniques. Mais cette randonnée de presque 20 km nécessite une certaine condition physique et surtout : la météo ne s’y prête pas toujours. Dans cet article, je vous propose donc les différentes activités à faire au Tongariro si, pour une raison ou une autre, vous ne pouvez ou voulez pas faire le Alping Crossing. Spoiler alert : même si l’essentiel des articles dédiés au Tongariro que vous pourrez trouver en ligne sont dédiés à cette randonnée, heureusement le parc ne se limite pas à ça ! Randonnées courtes, lieux de tournage du Seigneur des Anneaux facilement accessibles, et même un afternoon tea à l’anglaise : voici quelques unes des activités qu’offrent aussi le Tongariro !

Disclaimer : cet article peut contenir des liens affiliés. En réservant via ceux-ci, vous ne payerez pas plus cher mais je toucherai une petite commission qui me permettra de continuer à développer ce blog.

Prévoir sa visite au Tongariro : un vrai casse-tête !

Je vous l’ai déjà dit dans centre de la Nouvelle-Zélande est l’un des endroits avec la météo la plus changeante qu’on a pu voir lors de notre long roadtrip de 5 semaines en Nouvelle-Zélande, et en fonction de la météo cette randonnée « star » du parc peut-être déconseillée voire fermée (vous pouvez voir le statut du jour au Visitor Center du Whakapapa Village ou en ligne ici). Voici donc quelques conseils pratiques pour organiser au mieux votre visite au Tongariro.

Combien de temps prévoir pour la randonnée du Tongariro Alpine Crossing ?

Même si nous avions prévu 3 jours pour essayer de la faire, la météo n’a malheureusement pas été avec nous… OK, après deux aller-retour de 2h jusque là pour rien, on a même plus tenté au 3ème jour que l’on avait laissé libre dans notre programme car le problème est bien là : même s’il fait un grand soleil dans les environs, les conditions de l’Alpine Crossing peuvent être extrêmes. Le premier jour où nous avons fait le trajet, il a plu des cordes toute la journée, c’était réglé. Mais le deuxième, il faisait pourtant splendide, mais la randonnée est restée déconseillée à cause du vent et des conditions changeantes en altitude, et tous les vols en hélico ont eux aussi été annulés. Si vous êtes prêts à prendre des risques, c’est assez rare que la randonnée soit véritablement fermée. Mais dans la pratique, on a préféré (comme beaucoup de touristes) suivre les recommandations officielles qui déconseillaient la randonnée ces jours-là. Bref, si vous voulez vraiment faire cette randonnée, le mieux est de prévoir large avec au moins 3-4 jours dans la région. Il y a peu d’hôtels dans le Parc National du Tongariro (voir ici), mais il est possible de se baser dans des villes « voisines », comme Taupo (le choix que nous avons fait – voir mon article sur Taupo) et prévoir votre programme au jour le jour en fonction de la météo.

Si ça peut vous permettre de vous sentier plus en sécurité, vous pouvez aussi vous joindre à un petit groupe accompagné par un guide professionnel pour faire le trek.

Le parking au Tongariro

Si vous voulez tenter le Tongariro Alpine Crossing, n’oubliez pas non plus que le parking sur place est limité et qu’il faut la majeure partie de l’année prendre une navette depuis l’une des villes voisines. Toutes les infos se trouvent sur le site officiel ici.

Si vous optez pour un hôtel dans le Parc National du Tongariro, il faut aussi noter que certains hébergements proposent leur propre système de transfert : j’ai notamment repéré le Adventure Lodge and Motel (un hôtel abordable avec jacuzzi).

Pour visiter les autres sites dont je vais vous parler dans cet article, le parking ne pose pas de problème.

Les vols en petit avion au Tongariro

Une alternative à la randonnée de l’Alpine Crossing est de faire un vol en petit avion qui suit en principe plus ou moins le même itinéraire (ou pas, si la météo ne le permet pas, mais vous serez prévenu dans ce cas-là, et aurez le choix d’annuler) et offre des vues panoramiques incroyables. Mais les mêmes problèmes de météo s’appliquent à ces vols : si les conditions ne sont pas bonnes, ils ne partiront pas. Normalement, ils vous préviennent une heure avant, mais lors de notre voyage ça a été malheureusement une décision de dernière minute. Nous étions déjà sur place car on nous avait confirmé que l’on pouvait venir, et finalement les pilotes ont décidé d’annuler à la dernière minute les vols pour le reste de la journée… Bref, le Tongariro reste vraiment une destination pour laquelle il faut vraiment de la chance.

Note : lors de notre voyage en 2019-2020, il existait une compagnie qui volait directement depuis le Tongariro, Mountain Air. Lors de la rédaction de cet article en 2022, ils ne semblent actuellement plus voler depuis Tongariro. A tenir à l’œil avec le retour progressif des touristes… En attendant, il existe des vols plus longs au départ de Taupo (mais aussi plus chers, et avec encore plus de chance d’être annulés vu les distances).

Quelques photos sur la route du Tongariro… ça commençait bien pourtant !

 

Que faire d’autre que le Alpine Crossing au Tongariro ?

Classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, le Tongariro doit son nom à l’un de ses trois volcans, qui sont le Mont Tongariro, le Mont Ruapehu et le Mont Ngauruhoe. C’est l’un des plus beaux endroits de l’île du Nord, alors même si les distances sont longues pour y arriver, que vous puissiez ou non faire l’Alpine Crossing, ça vaut clairement la peine d’aller y faire un tour. Voici un petit aperçu des autres activités qui vous attendent sur place.

Voir les lieux de tournage du Seigneur des Anneaux et du Hobbit

Plusieurs scènes du Seigneur des Anneaux et du Hobbit ont été tournées dans le Parc National du Tongariro. Les deux lieux ci-dessous très faciles d’accès, et sont l’une des activités les plus populaires pour les touristes ne faisant pas l’Alpine Crossing. Si vous voulez en explorer plus, consultez cet article qui est très complet.

Gollum’s Pool (Tawhai Falls)

Le premier lieu est aussi l’une des mini randonnées les plus faciles du parc : les Tawhai Falls, aussi appelées Gollum’s Pool! Celles-ci se trouvent à 10 minutes de marche environs depuis le bord de la route. Les chutes d’eau ont servi de lieu de tournage pour cette scène dans laquelle Gollum mange un poisson dans le Seigneur des Anneaux. Avec la pluie qu’il y avait, le débit des chutes était incroyable !

Meads Wall

A la station de ski de Whakapapa (qui offre déjà de splendides vues quand la météo est dégagée), vous pouvez également faire (durant l’été) une courte randonnée d’environs 30 minutes jusqu’au Meads Wall. Ce lieu représente les collines d’Emyn Muil dans le Seigneur des Anneaux. C’est notamment là que Frodo et Sam rencontrent Gollum pour la première fois. Le début de la randonnée (pas vraiment marquée, il faut utiliser MapsMe) se trouve après les télécabines.

Prendre un afternoon tea au Chateau Tongariro

Si comme moi vous aimez les hôtels historiques, je vous recommande de réserver un high tea au Chateau Tongariro, situé dans le petit village du parc, Whakapapa. Cet hôtel datant de 1929 est l’option la plus raffinée pour dormir dans le parc, mais c’est aussi un très chouette endroit pour prendre le high tea, une coutume anglaise qui est aussi bien présente en Nouvelle-Zélande. Certes, les scones néo-zélandais ne valent pas les anglais, mais l’expérience est sympa – d’autant plus si vous avez de la chance avec la météo (pas comme nous…) car la salle de l’afternoon tea a une vue imprenable sur les montagnes. Vu la popularité de l’endroit, il est indispensable de réserver en ligne. Arrivez tôt si vous voulez les meilleures places près de la fenêtre ! (Les photos ensoleillées sont celles que j’ai pris en repassant là le lendemain…)

Les randonnées du Whakapapa Village

Le village de Whakapapa offre également plusieurs possibilités de randonnées relativement courtes et pour tous les niveaux. Si vous ne vous sentez pas capables d’affronter l’Alpine Crossing, c’est définitivement la meilleure alternative pour vous.

Il y a 3 randonnées principales autour du village – qui peuvent être combinées ensemble pour une journée entière de marche :

  • Silica Rapids Walk : nous avons fait la première partie de cette randonnée facile de 7km qui longe une rivière avec quelques rapides. Il y avait même un petit air des Fagnes avec les pontons en bois et la végétation, les volcans en plus en arrière plan !
  • Whakapapanui Walk : une autre randonnée de 6km le long d’une rivière
  • Taranaki Falls Walk : une randonnée de 6km jusqu’à des chutes d’eau, qui offre aussi des points de vue sur les montagnes

Les autres randonnées du parc

En dehors du village de Whakapapa qui est le centre touristique du parc, il existe quelques autres randonnées facilement accessibles (que nous n’avons pas pu faire) :

Les autres activités à faire dans le parc du Tongariro

Même si le parc du Tongariro est surtout connu pour ses randos, on peut aussi y faire d’autres activités :

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.