Que faire sur l’île de Basse-Terre en Guadeloupe ?

Après Grande-Terre, je vous propose aujourd’hui de passer de l’autre côté de la Rivière Salée pour découvrir l’autre île qui forme le fameux « papillon » de Guadeloupe : Basse-Terre, l’île la plus sauvage et verte de Guadeloupe. C’est sur cette île que se trouve notamment le volcan de la Grande Soufrière (dont l’ascension est possible avec un guide). Basse-Terre est connue en particulier pour les randonnées dans le Parc National de Guadeloupe, ses nombreuses cascades (où l’on peut souvent se baigner !) et ses plages volcaniques de sable noir ou doré. Bref, si vous avez l’âme d’un aventurier, il y a de fortes chances pour que Basse-Terre devienne vite votre île préférée !

Que visiter sur l’île de Basse-Terre en Guadeloupe ?

L’île de Basse-Terre est traversée par la sauvage Route de la Traversée : c’est au sud de celle-ci que se trouve l’essentiel du Parc National de Guadeloupe ainsi que les randonnées principales de l’île. Je vous conseille de consacrer une journée au moins à la boucle du sud, et une de plus si vous voulez randonner (les chutes du Carbet ou la Soufrière en fonction de la météo). Le côté nord est moins visité, mais mérite également que l’on y consacre une petite journée, surtout pour explorer les jolies plages volcaniques de la côte Sous-le-vent (la côte ouest). Ci-dessous, vous trouverez les différentes visites que nous avons faites sur l’île de Basse-Terre. En quelques jours, nous n’avons bien sur pas eu l’occasion de tout voir : on peut notamment rajouter d’autres cascades (comme le Saut d’Acomat), faire du snorkeling dans la Réserve Cousteau, visiter le Jardin Botanique de Deshaies ou le Parc des Mamelles, et bien plus encore.

La Route de la Traversée

La luxuriante Route de la Traversée est LA route à ne pas manquer en Guadeloupe. Cette route montagneuse verdoyante traverse le Parc National de Guadeloupe de Petit-Bourg à Pointe-Noire et il y a plusieurs arrêts sympas à faire sur celle-ci. Voici les 2 immanquables !

La Cascade aux Ecrevisses

La Cascade aux écrevisses est une cascade populaire où l’on peut se baigner, située à quelques minutes de marche seulement de la Route de la Traversée. L’endroit est splendide et j’ai adoré cette expérience, même si nous étions loin d’être les seuls sur place (c’est le désavantage de cette cascade qui est l’une des plus faciles d’accès de l’île). L’eau n’était même pas très froide, par contre il vaut mieux éviter d’y aller s’il pleut car le débit de l’eau peut très vite augmenter.

La Maison de la Forêt

A la Maison de la Forêt, il est possible de faire une balade (très facile à nouveau) à la découverte de la végétation hygrophile du parc national de Guadeloupe, et qui commence par un pont suspendu plutôt photogénique ! D’autres sentiers plus longs partent aussi d’ici.

La Maison du Cacao

Après avoir parcouru la Route de la Traversée, notre premier arrêt sur la côte sous-le-vent fut la Maison du Cacao à Pointe-Noire, un chouette endroit pour en apprendre plus sur le cacao et le chocolat. La visite commence par une dégustation commentée qui permet de découvrir en pratique comment le cacao est transformé en chocolat. On peut ensuite se balader librement dans un jardin tropical rempli de différentes sortes de cacaotiers. Une visite sympathique à faire en famille !

Les plages de la côte sous-le-vent

La côte sous-le-vent de Basse-Terre possède de très belles plages volcaniques de sable doré et noir. Voici quelques unes des plus belles.

La Plage de Grande Anse

La plage de Grande Anse à Deshaies est une grande plage de sable doré d’1km de long, bordée de palmiers et de quelques petits restaurants, ce qui en fait un très bon arrêt pour un lunch local les pieds dans le sable. Nous avons mangé un délicieux poulet boucané au restaurant Les Hibiscus, que je vous recommande.

A ne pas confondre avec la Plage de la Grande Anse à Trois-Rivières, une autre plage populaire mais de sable noire (nous n’avons malheureusement pas eu le temps d’y aller).

La Plage de la Perle

Encore un peu plus au nord, la Plage de la Perle est l’une des plus belles de Basse-Terre. Il y a encore moins de monde ici car la baignade y est déconseillée à cause du courant. Le paradis !

La Plage de Tillet

Beaucoup moins connue que les autres, la Plage de Tillet fut pourtant ma plage préférée sur Basse-Terre. Il faut marcher un peu pour accéder à cette petite plage plage sauvage mais ça en vaut vraiment la peine. Le charme a opéré malgré l’averse tropicale qui nous est tombée dessus à notre arrivée !

La Pointe Alègre

La Pointe Alègre est le point le plus au nord de Basse-Terre. Ici, c’est la Guadeloupe côté sauvage, et faire un peu de off-road (ou de rando) vous permettra de découvrir des endroits époustouflants et totalement hors des sentiers battus.

Le Bassin de Dolé

On passe maintenant au sud de Basse-Terre ! Comme je vous le disais plus haut, Basse-Terre est connue notamment pour ses sources chaudes (grâce à son activité volcanique) et des bassins aménagés permettent de se baigner facilement dans quelques unes de celles-ci (de manière totalement gratuite). Le Bassin public de Dolé, situé en bordure de route près de Trois-Rivières, est l’un des plus populaires (et des plus accessibles). Nous ne nous attendions d’ailleurs pas à y trouver autant de monde en fin de journée ! Nous ne nous y sommes donc pas trop attardé, mais l’endroit avait l’air très cool. Allez-y plutôt en début de journée si vous le voulez pour vous tous seuls.

Il y a en fait plusieurs bassins à Dolé : celui-ci était le bassin public, mais un peu plus loin se trouve également le Bain des Amours, un autre petit bain aménagé en forme de cœur (il se faisait tard donc nous n’y avons pas été). Et en marchant un peu depuis ce bassin, vous tomberez sur un autre bain, naturel celui-ci.

Près des Chutes du Carbet, vous trouverez également un autre endroit populaire pour se baigner, le Bassin Paradis (une petite pancarte indique son emplacement sur la route vers les chutes). Il y a d’autres bassins plus cachés sur Basse-Terre mais ceux dont je vous parle ici sont les plus faciles à trouver.

La microbrasserie Lekouz

Vous aimez les bières locales et le street art ? Alors ne manquez pas la micro-brasserie Lekouz à Goyave, où sont produites d’excellentes bières aux saveurs et ingrédients locaux (ananas, coco, citronnelle, gingembre, etc), avec une grosse influence américaine assumée et très réussie. Le résultat, ce sont des bières assez fruitées mais aussi avec du caractère – j’ai adoré ! La microbrasserie, qui se situe dans un ancien hangar décoré de street art coloré, est doublée d’un bar qui accueille tous les jours un foodtruck (qui varie). Bref, l’endroit parfait pour passer une soirée originale à Basse-Terre !

Les chutes du Carbet

Impossible de visiter Basse-Terre sans au moins voir l’une des trois chutes du Carbet, qui se situent dans le Parc National de Guadeloupe, en contrebas de la Soufrière. La plus facile d’accès est la deuxième chute du Carbet. Le petit sentier qui y mène (payant) vous offre dès le départ une vue panoramique incroyable sur deux des trois chutes du Carbet. Le sentier qui mène directement à la deuxième chute est très bien aménagé et est assez court, même s’il y a pas mal d’escaliers. A l’arrivée, la vue sur la chute est splendide. C’est la chute à voir si vous n’avez pas beaucoup de temps, ou l’envie de faire une randonnée plus difficile. Si vous voulez voir les trois, c’est possible en une journée, mais comptez beaucoup de dénivelé (surtout pour la troisième) et partez le plus tôt possible !

L’allée Dumanoir

A Capesterre se trouve la route probablement la plus photographiée de Guadeloupe : l’Allée Dumanoir, une longue allée rectiligne bordée de palmiers, aux airs de Beverley Hills. Attention à la circulation si vous voulez prendre des photos depuis le milieu de la route !

Où dormir à Basse-Terre ? L’Habitation Cantamerle

Nous avons séjourné sur l’île de Basse-Terre à l’Habitation Cantamerle à Capesterre, qui propose de beaux bungalows tout confort avec jacuzzi, entourés par un splendide jardin exotique. J’ai logé dans la Maison Cerise, un joli bungalow rose de 36 mètres carré, avec un coin salon, une grande cuisine équipée, une chambre climatisée, une salle de bain avec douche et une grande terrasse avec coin barbecue et grand jacuzzi extérieur. Quand le temps était bien dégagé, je pouvais même voir un petit bout de la Soufrière depuis le jacuzzi ! Bref, un superbe endroit où vous serez accueillis par une famille très sympathique et aux petits soins – de magnifiques compositions florales faites avec les fleurs du jardins vous attendront notamment dans chaque bungalow. Vous y trouverez aussi une piscine commune et il est également possible de manger sur place (sur demande) : chaque soir, nous avons eu droit à un très bon repas préparé maison (avec même un festin de langoustes le dernier soir !). Et le matin, le petit-déjeuner donne l’occasion de goûter aux différents fruits du jardin. Que demander de plus ?

 

Ce voyage en Guadeloupe a été réalisé en collaboration avec Atout France, les Iles de Guadeloupe et Air Belgium. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

2 Commentaires

  1. Quelles magnifiques photos ! La brasserie donne bien envie, mais surtout votre bungalow ! On sent même via les photos la générosité et l’accueil des hôtes ! Top

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.