Une journée sur Waiheke Island : notre itinéraire en vélo électrique

C’est sur l’île paradisiaque de Waiheke, au large d’Auckland, que notre voyage en Nouvelle-Zélande a débuté. Connue pour ses plages, ses randonnées et surtout ses vignobles, Waiheke Island est l’une des plus belles îles que j’ai visité durant toutes ces années de voyages, et l’une des excursions immanquables dans la région d’Auckland sur l’île du Nord. Dans cet article, je partage avec vous l’itinéraire de notre journée en vélo électrique sur l’île de Waiheke, qui se visite facilement à la journée depuis Auckland.

Visiter Waiheke Island en pratique depuis Auckland

Visiter Waiheke est assez facile, d’ailleurs les habitants d’Auckland s’y rendent souvent en weekend. La manière la plus pratique et économique pour se rendre à Waiheke Island est le Fullers Ferry, qui part du centre d’Auckland (Quay Street) et vous emmène jusqu’au terminal de ferry de Matiatia sur l’île de Waiheke en environs 45 minutes. La traversée est courte mais comme vous le voyez, les paysages sont splendides avec tout d’abord la skyline d’Auckland puis les petites îles de sa baie (dont la réserve de Rangitoto Island).

Ces ferrys (pour passagers uniquement) sont très réguliers et spacieux, même s’il vaut toujours mieux réserver votre traversée au préalable et en particulier en haute saison et durant le weekend. Vous pouvez aussi réserver directement sur le site du Fullers Ferry des packages qui incluent la traversée aller-retour + un moyen de transport sur l’île (voiture de location, vélo, vélo électrique, bus hop-on hop-off ou visite guidée en bus).

Il existe également une autre compagnie de ferry, Sealink, qui permet d’embarquer votre voiture (de location) sur l’île, mais c’est plus cher. L’idéal est d’effectuer la visite de Waiheke au début de votre voyage en Nouvelle-Zélande, comme nous l’avons fait, avant de récupérer une voiture de location pour le reste de votre voyage, ce qui vous permet d’économiser sur la location (et évite par la même occasion des ennuis en cas de retard ou changement de vol pour le début de la location de voiture).

Une fois sur Waiheke Island, vous pouvez vous déplacer de plusieurs manières mais en pratique la plupart des touristes vont soit louer une voiture ou un vélo électrique (un peu chaud en vélo sans assistance…), soit participer à un tour organisé. Si vous n’avez qu’un seul jour sur l’île, vous déplacer à pied n’est pas vraiment une option (l’île est trop grande pour en profiter réellement de cette manière), et utiliser les bus publics vous fera perdre pas mal de temps.

Nous avons choisi la location de vélo électrique (formule ferry + vélo de Fullers à 99 NZ$ par personne), ce qui était pour moi la meilleure solution pour voir un maximum de choses en un jour mais à notre rythme. Au final, nous n’avons pas regretté notre choix mais il faut savoir que le vélo électrique reste quand même physique étant donné que la batterie est assez limitée et que comme souvent en Nouvelle-Zélande ça monte et ça descend bien ! Comme nous avions un peu trop abusé de la batterie durant les premières heures, nous avons eu plus de mal sur la fin en mode économie d’énergie… mais nous y sommes tout de même arrivés (tout juste !). L’autre inconvénient de la location de vélo (ou de voiture) est que vous devez organiser toutes vos visites et votre itinéraire par vous-mêmes, sachant que certains vignobles/restaurants nécessitent des réservations à l’avance.

C’est l’avantage des tours organisés : vous n’avez qu’à vous laisser porter ! La plupart des tours incluent la traversée en ferry, le transport sur l’île, le repas et dégustations/visites éventuelles. Si vous n’avez pas envie d’une journée trop physique, c’est donc une bonne option pour découvrir Waiheke en un jour seulement. Vous trouverez de multiples options sur Klook ou GetYourGuide.

Dernière option pour découvrir Waiheke : un vol en hélicoptère, une activité très populaire en Nouvelle-Zélande, que nous avons eu le bonheur de vivre à d’autres endroits de l’île. Nous avions déjà profité de belles vues sur Waiheke lors de notre atterrissage en avion à Auckland, mais je pense qu’un vol en hélicoptère doit être encore plus dingue !

Que faire sur l’île de Waiheke ?

Comme je vous le disais plus haut, l’île de Waiheke est surtout connue pour ses vignobles, qui sont plus d’une vingtaine sur une si petite île, c’est assez impressionnant (on remercie son microclimat !). Si les amateurs de vin et les foodies (on y trouve aussi de très bons restos !) seront très certainement comblés, Waiheke devrait également plaire aux amateurs de nature. Que cette île est belle ! Avec ses 40 km de plages et ses nombreux chemins de randonnées, il y a de quoi y passer bien plus d’une journée…

Attention cependant à ne pas oublier la crème solaire ! Nous avons fait une erreur de débutant au début de ce voyage en pensant n’avoir pas besoin de crème solaire tôt le matin. En Nouvelle-Zélande, il faut vraiment faire très attention et se couvrir toute la journée car il y a un trou dans la couche d’ozone et l’indice UV sur l’île du Nord peut facilement monter jusqu’à 13… à titre de comparaison, en Belgique l’indice UV monte jusqu’à maximum 7-8 en été (ce qui équivaut à une brûlure en 30-45 minutes). Ici, il ne faut que 5 minutes pour être brûlé sans crème solaire, et nous en avons bien fait les frais. Par contre, autant vous dire que nous avons fait très attention les 5 semaines qui ont suivi et qu’on ne nous y reprendra plus ! Je ne comprends pas pourquoi si peu d’articles mentionnent ceci (pour ne pas dire aucun…), alors attendez-vous à revoir cette mise en garde dans une bonne partie de mes articles. Pour se protéger au mieux à partir de là, on a téléchargé l’application UVNZ qui indique le niveau actuel des UV en fonction de la position géographique car on ne peut pas se fier à la météo pour savoir quand ça tape vraiment ! Si vous comptez vous baigner, privilégiez une crème solaire naturelle pour préserver les fonds marins (nous utilisons en général celle de Biosolis).

Oneroa Beach et Fisherman’s Rock

Après avoir récupéré nos deux vélos électriques à la sortie du ferry, notre premier arrêt sur Waiheke fut Oneroa Beach et la Little Oneroa Beach. Depuis celle-ci, un sentier mène jusqu’au Fisherman’s Rock. Une jolie balade avec de belles vues !

Sur la route vers Palm Beach

Alors que la chaleur montait déjà, nous avons ensuite repris nos vélos et continué vers une autre plage paradisiaque, Palm Beach. Les vues depuis la route sont vraiment sympa, et on a croisé notre premier « honesty box » du voyage. Le long des routes de Nouvelle-Zélande, on trouve plein de produits locaux à vendre avec un système de simple boîte pour payer. Ce concept très répandu ici nous a permis de découvrir plein de bonnes choses durant ce voyage, à commencer par le miel et le fameux « Manuka Honey », ce miel neozélandais aux propriétés multiples. Sur Waiheke, un pot de miel d’1kg nous a coûté moins de 20€ et il était délicieux.

Première dégustation de vin chez Obsidian

Sur les conseils de l’apiculteur qui se trouvait être dans le coin, nous sommes ensuite partis en direction du vignoble d’Obsidian pour notre première dégustation de vins de la journée. Ce vignoble n’est pas le plus connu mais le cadre était plutôt sympa et très relax.

Sur l’île de Waiheke, les dégustations de vin se font souvent avec une sélection de vin fixe qui comprend en général quelques vins d’entrée de gamme accompagnés parfois d’un vin un peu plus fancy pour 20-30 NZ$ (une dizaine d’euros) par personne. Si c’est vraiment sympa de faire le tour des vignobles à vélo, je trouve qu’avec ce système on ne déguste souvent pas les meilleurs vins des vignobles et pour le coup je n’ai pas vraiment été fans des vins dégustés chez Obsidian. On aurait peut-être mieux fait d’acheter une de leurs bouteilles un peu plus haut de gamme à la place de la dégustation classique !

Onetangi Beach

Avant de revenir par l’autre côte de l’île, nous avons fait un dernier arrêt sur la plus grande plage de Waiheke, Onetangi Beach. 2,5km de sable blanc, splendide !

Dégustation de vins avec vue au Te Motu Vineyard

Nous poursuivons notre balade en direction de Te Motu Vineyard, un des plus vieux vignobles de l’île. Mon idée de base était d’y manger mais malheureusement leur resto (très réputé) était fermé ce jour-là (il vaut vraiment mieux réserver les restaurants en avance en Nouvelle-Zélande pour éviter ce genre de surprise qui arrive quand même assez souvent). Par contre, nous avons quand même pu y faire un très beau tasting avec une vue panoramique sur leurs vignobles. La sélection de vin m’a ici beaucoup plus convaincue. Un très chouette arrêt !

Into the wild : Rocky Bay

Même si la faim commençait à se faire sentir, nous avons décidé de continuer notre tour de Waiheke en descendant dans une partie plus sauvage et moins visitée de l’île, Rocky Bay. Changement total d’ambiance : nous laissons nos vélos pour nous enfoncer à pied dans la forêt tropicale, avant de débarquer sur une gigantesque plage où nous étions seuls au monde… Incroyable ! Le sentier qui descend vers la plage n’est par contre pas très bien signalé (et sur Google Maps non plus, comme souvent en Nouvelle-Zélande), mieux vaut vous aider de l’application MapsMe pour suivre le chemin (nous avons pris le sentier de la Upland Road jusque la plage de Whakanewha).

Mon coup de cœur vin : Goldie Estate, vignoble historique de Waiheke

Enfin, nous avons finalement trouvé à manger chez Goldie Estate : de belles planchettes de fromages et charcuteries pour accompagner ce qui fut notre dégustation de vins la plus réussie de la journée ! Goldie Estate est le plus ancien vignoble de l’île, et ses propriétaires l’ont légué à l’Université d’Auckland qui le gère aujourd’hui. En plus de posséder une très belle gamme de vins, Goldie Estate est aussi l’un des plus beaux vignobles de l’île : la vue depuis le sommet des vignes est imprenable !

Attention cependant à votre timing : la plupart des vignobles ferment vers 16h.

Retour par la route côtière

Nous sommes ensuite rentrés par la route côtière via Ostend (oui, il y a beaucoup de noms belges par ici !) et Surfdale. Bonus : cette partie de l’île est plus plate !

Pizza et vin au Cable Bay Vineyard

Avant de rendre nos vélos et de reprendre le ferry, nous avons terminé notre journée à Waiheke Island au Cable Bay Vineyard, qui se trouve dans les hauteurs de Matiatia. Ici aussi, les vues sont plutôt sympas ! On y a mangé une excellente pizza (étonnant mais plein de vignobles en proposent en Nouvelle-Zélande !) accompagnée d’un bon vin (nous n’avons pas fait de tasting ici).

Passer la nuit sur Waiheke Island ?

J’ai longtemps hésité à passer la nuit sur Waiheke Island, mais on a finalement choisi de passer deux nuits à Auckland (au très chouette Ponsonby Manor), ce qui était plus pratique juste après notre arrivée, avec le décalage horaire… Même avec 5 semaines sur place, il faut faire des choix ! Cependant, j’avais trouvé de très belles adresses pour loger sur l’île, alors autant en partager quelques unes avec vous :

  • Delamore Lodge : une adresse 5 étoiles de luxe avec infinity pool et des vues de dingue, parfait pour une lune de miel ou une occasion spéciale !
  • The Settlers Hut : pour les amateurs d’hébergements un peu insolite, une cabane super cosy avec vue
  • The Oyster Inn : près de Oneora Bay, un hôtel assez tendance avec un resto qui utilise les produits de fermes locales
  • Te Whau Lodge : des chambres avec balcons privés et une vue panoramique sur le golfe d’Hauraki
  • Marino Ridge : une autre adresse très haut de gamme avec une splendide piscine et des vues à couper le souffle
  • Mudbrick Cottages : sublime cottage dans un style rustique-chic situé près du vignoble de Mudbrick
  • Whisper Cottage : une belle maison de vacances avec deux chambres avec jacuzzi à Onetangi
  • Lantern House : une maison d’architecte incroyable, et à un prix qui reste abordable si vous voyagez en petit groupe (maison de 3 chambres)

Si vous voulez randonner sur l’île, une à deux nuits sur place ne seront pas de trop. Vous trouverez toutes les randonnées possibles ici.

1 COMMENTAIRE

  1. Cela a l’air trop beau cette île ! On avait prévu de la mettre au programme et puis finalement on a changé d’avis car cela avait l’air compliqué de mettre sa voiture sur le bateau (et surtout on a pas pensé à l’option vélo ce qui est bien dommage).
    Sinon on a eu aussi la surprise des coups de soleil en NZ dès le premier jour alors qu’il faisait bien couvert… On ne savait pas non plus qu’il y avait un trou dans la couche d’ozone à cet endroit là bah ca pardonne pas ^^

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.